Fête des Saints Anges Gardiens

Publié le par Esh494

Fête des Saints Anges Gardiens

Cel : Vigilant gardien de mon âme et son défenseur, guide et compagnon que Dieu m'a donné pour ma vie, je te loue, ange divin du Dieu tout-puissant.

Tous : Ange de Dieu intercède pour moi.

Cel : O Verbe qui désires le salut de toutes les créatures, Tu as établi les saints anges pour diriger les êtres, les éclairer et les guider dans ta crainte.

Tous : Ange de Dieu intercède pour moi.

Cel : O mon guide, mon défenseur et mon gardien, mon être est un mélange de terre, de boue et de poussière. Toi, mon aide, mon conseiller et mon sauveur, ramène mes penchants vers les choses célestes.

Tous : Ange de Dieu intercède pour moi.

Cel : O saint ange qui contemple d'une façon invisible la Face de Dieu qui trône au ciel, qui regarde la terre et elle tremble, demande-Lui de me sauver.

Tous : Ange de Dieu intercède pour moi.

Cel : O mon ange qui te tiens près de moi, qui annihiles les assauts des démons et repousses leurs féroces attaques dirigées tous les jours contre moi, ne me laisse pas, mon gardien, car tu m'es un ardent soutien.

Tous : Ange de Dieu intercède pour moi.

Cel : Puisque tu es pur et incorporel, toi qui es présent d'une façon immatérielle auprès du Pur et de l’Immatériel, tu as pouvoir auprès de Lui. Par grande amitié prie-Le toujours afin qu'Il m'accorde le salut de mon âme.

Tous : Ange de Dieu intercède pour moi.

Cel :Serviteur de Dieu, mon ange gardien qui as auprès de Lui une grande faveur ; demeure toujours auprès de moi, pécheur, et sauve-moi du démon et de sa malice ; conduis-moi dans les voies divines qui mènent à une vie pure.

Tous : Ange de Dieu intercède pour moi.

Cel : O saint Ange N. (chacun nomme le sien à voix basse), mon bon gardien et protecteur, ne te souviens pas de mes iniquités et de mes fautes, moi qui suis impur devant notre Seigneur et Créateur. Sois-moi miséricordieux, préserve-moi des péchés mortels, afin que l'ennemi ne se réjouisse pas de ma perdition. Je sais en vérité et je confesse que je n’ai pas d'ami, de protecteur, de défenseur, d'égide comme toi, ô saint Ange. Toi qui te tiens devant le Trône du Seigneur, tu pries pour moi, qui suis le premier des pécheurs.

Que le très Miséricordieux ne prenne pas mon âme un jour de désespoir et de colère ! Ne cesse pas d'éveiller la pitié de mon très compatissant Seigneur et Dieu afin qu'il me remette les iniquités que j'ai commises tout au long de ma vie, en actions, en paroles, par tous mes sens, en toutes circonstances, et qu'Il me sauve. Que par sa miséricorde indicible, Il me rende capable de repentir.

A l'heure terrible de la mort, ne t'éloigne pas de moi, mon bon gardien, et chasse les sombres démons qui cherchent à apeurer mon âme tremblante.

Défends-moi contre de telles embûches quand j'aurai à franchir les péages aériens ; et que, protégé par toi, j'atteigne sans encombre le paradis que je désire, où les saints chœurs des saints et des puissances d'en-haut louent sans cesse le Nom très vénérable et magnifique du Dieu glorifié en la Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit, à qui conviennent l'honneur et l'adoration pour les siècles des siècles.

Tous : Amen.

Publié dans Divers

Commenter cet article