Un blog martinésiste de plus ?

Publié le par Esh494

Un blog martinésiste de plus diront nos lecteurs.

 

Peut-être mais aussi un blog martinésiste ancrant sa réflexion et ses travaux dans la spiritualité chrétienne la plus orthodoxe.

 

Car il en est du martinésisme comme de toute forme spirituelle. Chacun pourra choisir de le vivre selon ses propres inflexions et ses propres interprétations. Ce qui fait qu'actuellement fleurissent nombre de Tribunaux Souverains, généralement adossés à des structures Martinistes, et enseignant chacun la doctrine martinéziste à la lumière de leurs propres convictions morales, philosophiques et religieuses.

 

Pour notre part, nous défendons que l'esprit chrétien du martinézisme doit être la base du travail de tout Cohen et que l'Esprit Saint peut seul éclairer les travaux des Frères qui dès l'ouverture de leurs cérémonies invoquent cet Esprit en disant :

 

 

"Je te conjure, Esprit +7, que j'invoque par ma puissance, et par tout ce qui est en ton pouvoir et au mien, que ton feu spirituel embrase la matière que je consacre au sein du Saint des Saints de ce Sanctuaire. Que le feu élémentaire qui y réside s'unisse avec le tien pour contribuer à la lumière spirituelle des hommes de désir." (Registre Vert des Elus Cohens)

 

Ainsi nous professons que l'oeuvre Cohen est une oeuvre de l'Esprit et dans l'Esprit. Et que la réconciliation universelle à laquelle les Frères travaillent et aspirent ne pourra se faire, en co-opération avec les légions angéliques dont ils demandent la gracieuse assistance, que par l'Esprit et dans l'Esprit.

 

Publié dans Divers

Commenter cet article

Sébastien Morgan 17/11/2011 22:44


Je pense en effet que le christianisme de Martines ne peut être mis en doute, même s'il fut archaïque. Par ailleurs, il faut bien que sa doctrine vint de quelque part... Et d'où sinon de ce courant
de gnose chrétienne (et non gnostique) qui irrigua notre civilisation chrétienne, d'Agrippa aux Rose Croix en passant par Paracelse et Pic de la Mirandole. Ce courant a la particularité de ne pas
renié ses racines juives mais de les sublimer par l'acceptation de l'Incarnation.


Arthur 28/08/2014 11:19

La Kabbale ne répondrait elle pas a ces questions de fond ? Pour mieux comprendre le traité et les écrits de LVDSM?

Esh494 18/11/2011 09:35



Cher sébastien encore un commentaire qui éclaire un peu plus notre sujet. Merci. Oui les marques de traditions anciennes sont très visibles dans les divers rituels et tracés Coens. Il en est même
qui sont empruntés à ces traditions et pratiques.


Je suis aussi pour ma part convaincu que le courant Rose+croix a influencé, sinon traversé, l'héritage reçu par Martinès. Nous y reviendrons ultérieurement sur ce blog.


Amitiés fraternelles.



paysan limousin 09/11/2011 16:12


comment peut-on se réclamer du martinésisme en étant chrétien alors que Martinès était un juif maranne, comme l'écrit JM Vivenza dans son dernier ouvrage, et que ses références sont purement
judaïques ?


Esh494 09/11/2011 18:02



Cher lecteur, merci pour votre commentaire. 


S'il est en effet reconnu - et en cela je ne contredirai pas J-M. Vivenza - que Martinès était un converti il n'en était pas moins baptisé pour autant. Il est certain que le Traité de la
réintégration fait apparaître des écarts par rapport à l'orthodoxie chrétienne (voir mon dernier post). Cependant, il nous faut aller plus loin que le Traité et considérer les
rituels, instructions , catéchismes pour voir que le caractère chrétien y est affirmé et que ces rituels reprennent des textes du corpus liturgique latin. Et les leçons au Temple de Lyon
professées par L-C de Saint Martin, J-B Willermoz et J-J d'Hauterive viennent corriger clesdits aspects hétérodoxes. Soulignons aussi que Martinès demandait à ses émules de participer à l'office
religieux avant certains travaux.


S'il est vrai aussi que son Traité est vetero-testamentaire, c'est qu'il n'est pas terminé non plus. Les emprunts au judaïsme sont aussi assez nombreux car le christianisme de Martinès
est typiquement judeo-chrétien (j'encouragerais d'ailleurs à se reporter sur cette notion à La Théologie du judeo-christianisme de Jean Danielou). Ce christianisme primitif nous est
parfois un peu éloigné mais n'en reste pas moins totalement orthodoxe. Et si les rituels se situent dans l'ancienne loi, la progression des grades est quand à elle couronnée par le Commandeur
d'Orient et le Réau+Croix dont le christianisme est totalement affirmé dans les rituels originaux et les différents écrits y afférent.


Donc à mon sens, rien de contradictoire.


A bientôt et encore merci pour votre intérêt.